You are currently viewing Les fleurs sont-elles des superaliments?

Les fleurs sont-elles des superaliments?

Les fleurs sont-elles des superaliments?

La réponse est oui, les fleurs sont des superaliments !

En plus des baies de goji, du curcuma et de la spiruline, les fleurs s’ajoutent à la liste des aliments qui font du bien.

Les fleurs comestibles ralentissent le vieillissement cellulaire, protègent le corps de l’inflammation et renforcent le système immunitaire. En plus, elles sont moins caloriques que les fruits sucrés. Que du bon dis donc ! 

Dans cet article on verra les bienfaits des fleurs, pourquoi elles sont considérées comme super aliments, quelles études ont été faites et pour finir quels sont leurs effets curatifs.

Nous sommes Valis Fleurbet, une marque de Sorbets artisanaux, spécialisés dans la fabrication des parfums floraux. Visite notre page Instagram @valis.fleurbet car nous parlons tous les jours des bienfaits des fleurs et leur saveurs.

Pour commencer: c’est quoi un super aliment?

Super aliment (ou nutraceutique, superfood, alicament, médicaliment) désigne un aliment qui contient des substances considérées comme des véritables “ingrédients pharmaceutiques” avec de grands avantages pour la santé humaine, le bien-être général et qui réduit le risque de maladies. 

La philosophie derrière est de se concentrer sur la prévention, selon l’énonciation par un médecin grec Hippocrate (le père du médicament) qui a dit que la nourriture est notre médicament. 

Le mot, inventé en 1989 par Stephen DeFelice, fondateur et Président de la fondation pour l’innovation en médicament de Cranford in New Jersey, provient de la fusion d’éléments “nutritifs” et “pharmaceutiques”.

Les fleurs comme superaliments

Le moment où la floriculture et l’horticulture ne sont plus deux réalités agronomiques parallèles est arrivé. La floriculture, qui répond aux besoins ornementaux et l’horticulture, basée sur la satisfaction des besoins alimentaires, convergent aujourd’hui. En effet, pour satisfaire le besoin croissant d’innovation alimentaire, on est orienté vers une chaîne nutritionnelle où la fleur est considérée comme une sorte de “nouveau légume”.

Toutefois, l’utilisation des fleurs comme nourriture n’est pas une nouvelle découverte, mais une redécouverte d’anciennes traditions culinaires. Déjà les Grecs et les Romains utilisaient les fleurs pour renforcer le goût des aliments traditionnels des légumes, viandes, poissons.

Quels sont donc les bienfaits des fleurs? Les fleurs comestibles sont surtout antioxydantes et anti-inflammatoires. Elles ralentissent le vieillissement cellulaire et protègent le corps de l’inflammation et de maladies cardiovasculaires. Les fleurs sont aussi riches en sel minéraux, en vitamines A et C. Elles renforcent donc le système immunitaire. Malheureusement, tout le monde ne les connaît pas. Les fleurs sont souvent utilisées comme seule garniture des plats. 

Toutefois, manger les fleurs comestibles a des avantages pour notre santé grâce à leurs valeurs nutritionnelles en tant que source de protéines et d’acides aminés essentiels. En plus, elles sont moins caloriques que les fruits sucrés ! 

Si tu es curieux(euse) d’en goûter, tu devrais déguster nos Sorbets aux Fleurs, Valis Fleurbet. On utilise la lavande de Provence que nous mélangeons avec le chocolat noir, la fleur d’oranger, la violette, le coquelicot, le mimosa, la rose etc. Regardes ici dans quels supermarchés tu peux nous trouver.

Que dit la science?

Les preuves scientifiques sur les bienfaits des fleurs utilisées comme aliments sont en augmentation. La récente étude conduite par le département Agro-Alimentaire de l’Université de Pisa (The Biodiversity of Edible Flowers: Discovering New Tastes and New Health Benefits, Mazzoncini, Benvenuti, 2020) souligne une intéressante activité nutraceutique (superaliment), surtout en terme de pouvoir antioxydant donné par la concentration typiquement élevée en pigments des corolles (pétales colorés), qui ont évolué pour attirer les pollinisateurs.

Effets curatifs des fleurs

Des expérimentations pharmaceutiques ont montré que les fleurs ont des propriétés médicinales contre des pathologies spécifiques. Par exemple, les fleurs de chrysanthème sont anticancéreuses. 

De similaires activités sont présentes dans beaucoup d’autres espèces qui neutralisent des pathologies comme l’hypoglycémie, l’Alzheimer (Rezende et al., 2019), la prévention des lésions hépatiques (Sugawara et Igarashi, 2009), l’obésité.

En plus d’être d’excellentes défenses pour l’organisme, certaines fleurs sont aussi des analgésiques utilisées depuis l’Antiquité. Comme la rose qui soulage les maux de dents. Ou elles sont de puissants sédatifs et somnifères, comme la lavande, la fleur d’oranger et la passiflore.

Nous t’avons convaincu de commencer à intégrer des fleurs comestibles dans ton alimentation ? 

Merci de nous avoir lu jusqu’ici. 

Il peut t’intéresser aussi Les fleurs en cuisine

Partage:

Facebook
LinkedIn